samedi 30 mai 2015

L'armorial de la Toison d'or à Barcelone


Stalles du chœur de la cathédrale de Barcelone
Nous pouvons admirer dans la cathédrale de la Sainte-Croix et de Sainte Eulalie de Barcelone sur les dossiers des stalles du chœur les armoiries des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or. C'est l'un des ensembles monumentaux liés à l'ordre fondé en 1430 par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, les mieux conservés dans son intégralité, car il n'a jamais été déplacé et que les devises et inscriptions sont toujours présentes.
Ces œuvres ont été réalisées par le peintre Juan de Borgonya, sous la direction du roi d'armes Thomas Isaac, pour la tenue du dix-neuvième chapitre de l'ordre du 5 au 8 mars 1519. 


Nous découvrirons, dans les prochaines pages, les quarante-six armoiries des membres de l'un des plus prestigieux ordres de chevalerie encore en activité.

Chiffre de la Toison d'or
- Cathédrale de Barcelone 

 

Maximilien Ier de Habsbourg, 3e grand-maître

Armoiries de Maximilien Ier de Habsbourg
- Cathédrale de Barcelone
L'ordre de la Toison d'or était destiné à rapprocher la noblesse des États bourguignons de Philippe le Bon et à lui permettre d'honorer ses proches.

Charles le Téméraire succède à son père en 1467 et devint le deuxième grand-maître de l'ordre. Le 5 janvier 1477, Charles le Téméraire meurt lors de la bataille de Nancy.

L'ordre ne se transmet que par les hommes, ou, à défaut d'héritier mâle, à l'époux de l'héritière jusqu'à majorité du fils de celle-ci.

La duchesse héritière Marie de Bourgogne épouse le 21 avril 1477 Maximilien Ier de Habsbourg qui devient ainsi le troisième grand maître et souverain de l'ordre de la Toison d'or.

Maximilien Ier de Habsbourg fut élu roi des Romains en 1486, puis empereur du Saint-Empire en 1508. Il meurt à Wels (Autriche) le 12 janvier 1519. Il ne put donc participer au chapitre de Barcelone.

Blasonnement : D'or, à l'aigle bicéphale de sable, membrée, becquée et liée de gueules; sur le tout parti de gueules à la fasce d'argent et bandé d'or et d'azur de six pièces à la bordure de gueules.

Le bâtard de Bourgogne, chevalier de la Toison d'or

Messire Philippe bâtard de Bourgogne
Cathédrale de Barcelone
Philippe de Bourgogne (1464 - 1524) était le fils illégitime du duc Philippe III le Bon. Il fut anobli en 1486. Philippe Ier de Castille le nomma amiral de Hollande (1498-1517). Il fut élu chevalier de la Toison d'or lors du 16e chapitre de l'ordre dans l'église du couvent des Carmes de Bruxelles, en 1501. Il a été légitimé en 1508. Il deviendra évêque d'Utrecht en 1517.

Dans la cathédrale de Barcelone, le bâtard de Bourgogne porte : D'or aux armes de Bourgogne (
écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure componée d'argent et de gueules et en 2 parti de bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules et en 3 parti de bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et d'argent au lion de gueules armé et lampassé d'or. Sur le tout d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules) ployées en chevron brochant.

dimanche 24 mai 2015

Charles Quint, 5e grand-maître de la Toison d'or

Philippe de Habsbourg, dit « le Beau » (1478-1506), archiduc d'Autriche, duc titulaire de Bourgogne (Philippe IV) (1482-1506), roi de Castille et León (Philippe Ier) (1504-1506), quatrième grand-maître de l'ordre de la Toison d'or. Il sera élu dans l'ordre lors du 14e chapitre à Bois-le Duc en 1481.

Son fils, Charles de Gand (1500-1558) est élu dans l'ordre lors du 16e chapitre à Bruxelle en 1501. Il deviendra le 5e grand-maître à la mort de Philippe le Beau en 1506.

Il devient roi des Espagnes à la mort de Ferdinand d'Aragon en 1516. À la mort de son grand-père Maximilien Ier en 1519, Charles est le favori pour sa succession au titre d’empereur des Romains. En vertu d'une convention passée entre Maximilien et Vladislas Jagellon, il est, en outre, avec son frère Ferdinand, un des deux seuls héritiers de son beau-frère, Louis II Jagellon, roi de Bohême et de Hongrie, tant que celui-ci n'a pas d'enfants. Il est élu Roi des Romains en 1519, puis couronné Empereur du Saint-Empire en 1520.
Armoiries de Charles Quint
Cathédrale de Barcelone
Dans le chœur de la cathédrale de Barcelone, Charles Quint porte les armes suivantes : écartelé en I et IV contre-écartelé en 1 et 4 contre-écartelé en 1 et 4, de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur et en 2 et 3 d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or, et en 2 et 3 parti en 1 d'or à quatre pals de gueules et en 2 écartelé en sautoir d'or aux quatre pals de gueules et d'argent à l'aigle de sable, accompagné en pointe d'argent à une pomme grenade de gueules, tigée et feuilleté de sinople et en II et III contre-écartelé en 1 de gueules à la fasce d'argent, en 2 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules, en 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules et en 4 de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules, sur le tout parti d'or au lion de sable armé, couronné et lampassé de gueules et d'argent à l'aigle éployé de gueules, membré et becqué d'or.

Hugues de Melun, chevalier de la Toison d'or

Messire Hugues de Melun, Seigneur
de Hendine vicomte de Gand
Cathédrale de Barcelone

Hugues de Melun (vers 1454-1524), seigneur de Hendine, vicomte de Gand, de Caumont et de Rosny, conseiller et chambellan de Charles Quint, gouverneur d'Arras, petit-fils de Jean IV de Melun qui était détenteur du 29e brevet de chevalier de la Toison d'or.

La famille de Melun remonte à Aurélien, chambellan et garde des Sceaux de Clovis Ier, fut député par ce prince, en 494 vers Gondebaud, roi des Bourguignons (Burgondes), pour lui demander en mariage sa nièce Clotilde (465-545), fille du roi Chilpéric II, dont Gondebaud était le meurtrier. Le monarque franç, pour récompenser Aurélien du succès de cette négociation, lui donna le château de Melun avec le titre de comte, et l'autorité ducale dans toute la province.

Hugues de Melun fut élu chevalier de la Toison d'or lors du 15e chapitre de l'ordre dans la Collégiale Saint-Rombauld de Malines en 1491.

Dans la cathédrale de Barcelone, Hugues de Melun porte d'azur, à sept besants d'or posés 3, 3 et 1, au chef du même.

Jacques II de Luxembourg, chevalier de la Toison d'or

Jacques II de Luxembourg (1443-1517), comte de Gavre, seigneur de Fiennes, d'Armentières, de Sottenghien, d'Arckenghien, d'Auxi-le-Château, gouverneur et capitaine général du comté de Flandre, chambellan de l’empereur Charles Quint. Il était le fils de Jacques Ier de Luxembourg-Ligny qui sera exclu de l'ordre en 1481 en raison de son passage au service du royaume de France.

Messire Jacques de Luxembourg,
Seigneur de Fiennes. Trépassé.
Cathédrale de Barcelone

Jacques II sera élu chevalier de l'ordre de la Toison d'or lors du 13e chapitre dans l'église Saint-Sauveur de Bruges en 1478.

Les armes de Jacques II de Luxembourg dans le chœur de la cathédrale de Barcelone sont : écartelé : 1 et 4, d'argent, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or, la queue fourchée passée en sautoir (Luxembourg); 2 et 3, d'azur, à la comète d'argent de seize rais (Les Baux). Contrairement aux autres armoiries, celles d'un chevalier décédé sont représentées suspendues à une courroie de cuir entrelacée en forme de trèfle.

Le fils de Jacques II de Luxembourg, Jacques III de Luxembourg (d. 1530) sera intronisé dans l'ordre de la Toison d'or lors du chapitre de Barcelone. (Brevet no 110)