mardi 18 décembre 2012

Les armoiries de la ville de Québec

Armoiries officieuses de la ville de Québec
Hôtel du Parlement de Québec
Sur la façade du parlement de Québec, les avant-corps encadrant la tour centrale sont dédiés à Samuel de Champlain, fondateur de Québec, et Paul Chomedey de Maisonneuve, fondateur de Montréal. Voici l'histoire des armoiries surmontant la statue de Champlain.
Archives de la ville de Québec
Sceau de la ville de Québec 1833-1949

Jusqu'en 1949, la ville de Québec n'a pas d'armoiries proprement dites. En fait, le premier conseil municipal adopta en 1833 un sceau de la composition du sculpteur Joseph Légaré. Ce sceau s'inscrit plus dans la tradition héraldique américaine.

Armoiries officieuses de la ville de Québec - vitrail
Bibliothèque - Assemblée nationale du Québec
Il sera utilisé jusqu’à l’adoption des armoiries dessinées par l’héraldiste Maurice Brodeur. Toutefois, Taché et d’autres héraldistes choisissent un détail du sceau, le bouclier sur lequel s’appuie la déesse de l’Abondance, comme armoiries représentatives de la capitale. Ainsi, sur la façade du parlement, les armoiries au-dessus de la statue de Champlain se blasonnent : de gueules, au léopard couronné d’or tenant dans sa dextre une clef du même. Comme pour les armoiries de Montréal, deux anges supportent l'écu timbré d'une couronne royale. 


Nous retrouvons ces armoiries officieuses de Québec dans le vitrail de la bibliothèque de l’Assemblée nationale. Elles se blasonnent : de gueules au léopard couronné et tenant dans sa dextre une clef d'or à la bordure cloutée d'or. L'écu est timbré d'une couronne murale. Cette interprétation du sceau de la ville de Québec est visible sur le manège militaire de la Grande Allée, l'ancien édifice des postes et la gare du Palais sur la rue de la Gare et même incrustée dans le pavement en terrazzo du vestibule du Palais Montcalm.

Armoiries Vile de Québec 1949
Vitrail Gare du Palais

En 1945, le maire Lucien Borne invite l'héraldiste Maurice Brodeur à créer de nouvelles armoiries plus conformes à l'art héraldique. Elles illustrent la fondation de Québec avec la caravelle de Champlain et surtout par la nouvelle devise : « Don de Dieu feray valoir », qui rappelle le nom navire sur lequel Champlain traversa à mainte reprise l'Atlantique entre la France et la Nouvelle-France. Ces armoiries furent adoptées par le conseil municipal en 1949.


Armoiries de la ville de Québec
Salle du conseil municipale
Le 20 septembre 1988, la ville de Québec devient la première institution canadienne à recevoir des armoiries concédées par l'Autorité héraldique du Canada. Reprenant celles de Brodeur, elles se blasonnent : d'azur à la champagne burelée-ondée d'argent et d'azur sommée d'un navire ancien voguant à pleines voiles d'or, au chef de gueules bordé d'or et chargé de deux clés d'or passées en sautoir, à la feuille d'érable de sinople brochante sur les clés, l'écu timbré d'une couronne murale maçonnée de sable et ajourée de gueules, et pour devise DON DE DIEU FERAY VALOIR.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire